Les recettes du compte de campagne

Pour les besoins de sa campagne électorale, le candidat peut avoir recours aux dons de personnes physiques, à son épargne, aux ressources en provenance des formations politiques (françaises), à son concours gracieux, ainsi qu’à celui des formations politiques et de personnes physiques. Il peut également tirer des recettes de la vente « de produits dérivés » servant de support électoral, ainsi que du solde positif de « banquets républicains ».

1.1. Les dons

1.2. Les concours en nature de personnes physiques

1.1. Les versements de fonds personnels 

1.2. Les emprunts

1.3. Les concours en nature du candidat

1.4. Les frais financiers et menues dépenses payés directement par le candidat 

1.1. Les versements définitifs des formations politiques 

1.2. Les dépenses payées directement par les formations politiques 

1.3. Les concours en nature de formations politiques

1.4. Les sections de partis politiques

1.1. Les banquets républicains 

1.2. Vente de produits dérivés et produit de manifestations ou de tombolas